Le code et l’algorithme

Depuis plusieurs semaines (voire plusieurs mois), je vois passer tout et n’importe quoi en ce qui concerne le code et son apprentissage à l’école, les algorithmes, et la simplicité (ou complexité) des uns et des autres. Et comme c’est un peu mon métier, le code et les algorithmes, je ne suis pas plus mal placé qu’un autre pour en parler… Continuer la lecture de « Le code et l’algorithme »

Vu à la télé

Où l’on parle de rugby, mais pas que.

D’aucuns savent que le week-end dernier à la fin de la saison dernière 1, l’équipe que je soutiens a été battue en demi-finale du Championnat de France d’un point, et cette défaite a entrainé un certain nombre de commentaires plus ou moins agréables à l’encontre de l’arbitrage en général, et de l’arbitrage vidéo en particulier. Continuer la lecture de « Vu à la télé »

Notes:

  1. drame de ne pas finir ses billets dans les temps… D’un autre côté, comme les polémiques n’ont pas diminué depuis la reprise du championnat, ce n’est pas totalement perdu

Une proposition 17 pas très catholique

La semaine dernière, La Manif Pour Tous a publié une liste de 40 propositions “pour la famille” qui ont fait couler pas mal d’encre numérique. Chacun pourra juger soi-même de la pertinence des 39 autres, mais pour ma part, j’ai voulu m’arrêter sur la proposition 17, qui me pose problème en tant que catholique. Continuer la lecture de « Une proposition 17 pas très catholique »

Nos ancêtres les gaulois contre le droit du sang

On a suffisamment polémiqué sur le problème de l’utilisation ou non du mythe fondateur du celte chevelu comme Adam français, sur sa véracité historique et sur l’appropriation du grand guerrier blond par un petit excité brun 1. Il y a cependant un point sur lequel on s’est peu apesanti, et c’est celui de l’incohérence profonde entre cette vision et celle (défendue par les mêmes personnes) du droit du sang. Continuer la lecture de « Nos ancêtres les gaulois contre le droit du sang »

Notes:

  1. toute référence aux HLPSDNH serait parfaitement fortuite, qu’allez-vous imaginer là?