Recension: Jean Michelin – Jonquille

Un monde à part. Ils s’appellent Mathieu, Greg, Aïssa, David, Jean-Jacques… Jean Michelin est leur capitaine, leur compagnie s’appelle Jonquille. Nous sommes en Afghanistan, à l’été 2012, alors qu’à la mission de lutte contre les talibans se mêlent déjà les préparatifs du rapatriement annoncé par la France.

Continuer la lecture de « Recension: Jean Michelin – Jonquille »

Dans quel ordre regarder la saga Star Wars?

Ce matin sur Twitter, une excellente amie pointait du doigt l’une des grandes questions essentielles qui agitent les internets et déclenchaient des débats houleux 1: l’ordre dans lequel il faut regarder la saga Star Wars. Continuer la lecture de « Dans quel ordre regarder la saga Star Wars? »

Notes:

  1. à l’instar des PC vs Mac, Vi vs Emacs, Lego vs Playmobil, sable vs verre pilé

Jeuxvidéos.con

C’est l’histoire sordide d’une bande de jeunes cons 1 qui sont allés faire une opération de mail-bombing sur un numéro de téléphone lâché au grand public. Qui ont trouvé subtil et intelligent d’aller insulter et menacer ceux et celles qui leur disaient que c’était une connerie. Et d’un monde qui découvre (ou semble découvrir) le potentiel de bêtise que peuvent avoir des personnes 2 en réunion. Et qui se désole de ce qui était « rigolo et gratuit » soit devenu en l’espace d’une nuit inadmissible et téléguidé par les Forces Du Mal.

Foutage. De. Gueule. Intégral.

N’importe qui ayant un peu traîné sur internet au cours de la dernière décennie sait, au moins par ouï-dire, que certains sous-forums de sites avec pignon sur rue servent de repaire à de sombres crétins prêts à commettre les actes les plus abjects « just because », et que le phénomène d’entraînement est tel que l’on y retrouve une parfaite illustration de l’équation selon laquelle

L’intelligence moyenne d’une foule est celle de son membre le plus stupide divisée par le nombre de participants

Winston Churchill

Alors oui, quand il s’agissait d’aller saturer le serveur vocal d’une secte, envoyer du caca par UPS à des membres du Ku Klux Klan ou aller pirater les sites web d’Al Qaïda, on trouvait ça drôle. Mais on le trouvait déjà moins quand il s’agissait d’envoyer le SWAT au domicile d’un « importun », d’exposer l’intégralité de la vie d’une gamine de 14 ans sur Internet ou de récupérer des photos dénudées de célébrités. 

Mais visiblement, on a oublié.

On a aussi oublié que certains, en France, se réclament de la même idéologie, avec la complicité (fut-elle seulement passive) d’éditeurs de sites bien contents de profiter des retombées financières des visites sur leurs pages, qu’ils ont déjà un passif 3, et que vu leur impunité, et sur leur site, et dans la vraie vie, on ne voit pas bien ce qui les empêcherait de continuer de nuire.

Et en passant, je tiens à rappeler à tout un chacun que l’insulte, le harcèlement virtuel, le piratage, le DDoS, la saturation de ligne et autres joyeusetés ne sont jamais des choses « rigolotes », quelle que soit la cible. Ce sont des armes de cyberguerre 4, et elle ne devraient jamais être glorifiées, fut-ce pour mettre hors d’état de nuire la pire pourriture.

Sur ce, bonne journée de la gentillesse à toutes et à tous!

Notes:

  1. oui, je préfère les croire jeunes et cons que vieux et fous
  2. et dans ce cas précis de jeunes mâles hétéros cis blancs(tm)
  3. c’est fou comme à la simple évocation du nom, n’importe quelle personne ayant été un tant soit peu impliquée dans l’Internet francophone depuis 10 ans a une anecdote déplorable à raconter, se terminant en général par « c’est vraiment le trou du cul du web »
  4. je vais me flageller tout de suite, c’est promis

Aux cathos: vous n’êtes (vraisemblablement) pas demisexuels

C’est le nouveau concept à la mode sur les réseaux sociaux depuis un article dans un magazine féminin: la « demisexualité ».

Et, mal comprise par certains (en particulier dans le milieu catholique qui prône la stabilité affective et la monogamie), le terme a pris la connotation de « personne qui sait se tenir en ne sautant pas sur tout ce qui bouge ».

Sauf que ce n’est pas ça du tout. Quand on parle de sexualités 1, on ne parle pas tant d’actes que de tendances, d’inclinations ou de pulsions. Et par dessus cela se greffe la volonté, qui permet de choisir, de refouler et/ou de lutter contre ces inclinations, tendances et pulsions.

Or donc, qu’est-ce que la demisexualité? Il s’agit d’une tendance à ne ressentir de désir sexuel qu’envers les personnes dont on est proche émotionnellement. En gros, une personne que Sean Connery ou Nicole Kidman 2 laisseraient parfaitement froids même s’ils se jetaient à leur cou à l’improviste, mais qui fantasme sur son meilleur ami.

Bref, amis catholiques mariés et fidèles ou célibataires et continents, vous n’êtes pas demisexuels 3, vous êtes chastes, et ça n’est pas du tout la même chose…

Notes:

  1. oui, le pluriel est signifiant, ça s’applique aussi bien à l’heterosexualité qu’à l’homosexualité, la sapiosexualité, l’asexualité ou whatever…
  2. remplacez ces noms par vos fantasmes inavoués à titre d’exercice
  3. ou peut-être l’êtes vous, mais ça regarde vous, l’objet de votre affection et éventuellement votre psy