Si ça bouge, régule-le, si ça bouge encore, taxe-le

Dans les nouvelles grandes idées de notre gouvernement, la dernière en date risque de passer inaperçue au regard des grondements grand-schtroumpfesques liés à la contribution environnementale, mais fait déjà pousser de hauts cris dans le cercle (hélas restreint) des amateurs littéraires:

Le ministère de la Culture envisage de taxer la revente de livres d’occasion

Continuer la lecture de « Si ça bouge, régule-le, si ça bouge encore, taxe-le »

Mais tu n’as donc pas de coeur? C’est toujours mieux que pas avoir de cervelle!

Dans la grande liste des choses qui m’énervent passablement dans le monde de l’entreprise, il y a cette tendance à jouer sur les sentiments, sur le côté « on est tous des copains », voire « on est tous une grande famille ».

Continuer la lecture de « Mais tu n’as donc pas de coeur? C’est toujours mieux que pas avoir de cervelle! »