Nos ancêtres les gaulois contre le droit du sang

On a suffisamment polémiqué sur le problème de l’utilisation ou non du mythe fondateur du celte chevelu comme Adam français, sur sa véracité historique et sur l’appropriation du grand guerrier blond par un petit excité brun 1. Il y a cependant un point sur lequel on s’est peu apesanti, et c’est celui de l’incohérence profonde entre cette vision et celle (défendue par les mêmes personnes) du droit du sang. Continuer la lecture de « Nos ancêtres les gaulois contre le droit du sang »

Notes:

  1. toute référence aux HLPSDNH serait parfaitement fortuite, qu’allez-vous imaginer là?

Catholicisme et conséquences ep. 4 – Contre les pleureuses vindicatives

Depuis quelques jours, plusieurs connaissances de la twittosphère « catho-friendly » faisaient état de la réception de publicité pour un site web? journal? mailing-list? intitulé « Christianophobie Hebdo » et dont l’objectif, si j’ai bien suivi, serait de recenser l’ensemble des « actes christianophobes ». J’ai eu la chance de ne pas recevoir ce torchon, mais on m’a demandé mon avis sur le sujet, alors je le donne… Continuer la lecture de « Catholicisme et conséquences ep. 4 – Contre les pleureuses vindicatives »

Adulte sans enfant

Le sujet d’indignation de la journée sur Twitter, c’est ce tweet:

Ca stupidité est évidente, mais les différentes critiques et parodies du message sur Twitter manquent à mon avis un point essentiel

Continuer la lecture de « Adulte sans enfant »

Le silence après la tempête

11 septembre 2001. Deux avions se sont encastrés dans le World Trade Center quelques heures plus tôt. Je prends le métro pour rentrer chez moi. Dans la rame bondée, le silence absolu. Et des regards qui se tournent instinctivement vers la plaque vissée au mur de la station Port Royal…

Mars 2012. Je suis en transit par Toulouse, alors même qu’un fou dangereux vient d’abattre 4 personne et est en fuite en scooter. Dans le taxi qui m’emmène à l’aéroport, ce même silence, et les regards furtifs du chauffeur dans ses rétroviseurs…

Aujourd’hui encore, les couloirs du métro et le quai de la gare ont sonné creux. Aujourd’hui encore l’horreur a frappé à la porte, et nous nous retrouvons encore une fois groggy.

Bande de cons.