Vieilles cartes pour MJ intéressés – 2

Et une nouvelle vieille carte pour maitres du jeu dans des univers victoriens (Cthulhu by Gaslight et autres ligues extraordinaires de gentlemens): une carte ultra-détaillée du Londres de 1893, visionnable (et copie-d’écran-table) ici:

http://maps.nls.uk/geo/explore/#zoom=12&lat=51.5021&lon=-0.1032&layers=163

En plus, il y a même les plans de certains bâtiments, comme celui-ci:

Un labo de microbiologie abandonné

English Russia est un blog dédié à la Russie et à tout ce qu’on peut y trouver, des fêtes de fin d’années des lycéens aux compilations de vidéos d‘accidents de circulation en passant par des voitures tunées moches et des anciennes bases soviétiques à l’abandon.

Comme vous vous en doutez, c’est surtout cette dernière catégorie qui peut intéresser un MJ pour illustrer des décors, soit de bases secrètes des méchants (illuminati, nazis, ou même communistes, même si Indiana Jones nous a apporté la preuve que le communiste fait quand même une bien plus mauvaise Nemesis que le nazi), soit de bases désaffectées, soit de ruines dans un univers post-apocalyptique…

C’est dans cette lignée que je vous conseille ces photos d’un laboratoire de microbiologie abandonné (et dévasté…)

Scènes de crimes et photos d’identité judiciaire

Après les cartes, un MJ aime à donner à ses joueurs des documents iconographiques pour leur présenter des lieux et des personnages.
Et si vous cherchez de l’anglo-saxon des années 30, c’est la police du New South Wales 1 que l’on peut remercier, puisqu’ils mettent à disposition leur fonds photographique de scènes de crimes et de photos d’identité judiciaire

(et merci à Romaine Lubrique – non, rien de licencieux là-dedans – pour une présentation détaillée du fonds)

Notes:

  1. dont je salue-t-au passage les membres éminents avec qui j’ai descendu quelques couples de bière en mon temps

Vieilles cartes pour MJ intéressés

De nombreux MJ (moi le premier) aiment bien, quand ils organisent une partie dans un univers « réaliste » et d’époque moderne, fournir à leurs joueurs le matériau le plus crédible possible.

Pour des intrigues américaines (mais pas que), la New York Public Library vient de mettre à disposition en licence libre son fond cartographique, que l’on peut admirer (et dans lequel on peut venir pomper) ici.

Plus de détail dans l’annonce, sur le site de la NYPL