e-lecture

Depuis quelques années, la question du futur du livre se pose avec l’arrivée successive de l’ordinateur, des smartphones, des tablettes et des liseuses (à peu près dans l’ordre), et pour ma part, s’il n’a jamais été question de remettre en cause la présence d’une bibliothèque la plus fournie possible chez moi, j’ai quelque peu expérimenté ces nouveaux moyens de lecture, qui ont des avantages non négligeables, qu’il s’agisse de ne pas prendre la poussière (ou en tous cas dans des proportions plus raisonnables que quelques dizaines de mètres de rayonnage) ou d’un accès rapide à une grande variété d’oeuvres (voire exclusif, la publication d’un pdf sur Internet ne coûtant presque rien là où l’édition d’un livre, ou même la simple impression d’un document a un coût). Petit panorama des différentes solution, avec un avis parfaitement subjectif à leur sujet.

Continuer la lecture de « e-lecture »