Tenue correcte exigée?

Où il est question de jupes courtes et de jeans troués, mais pas queEt une indignation de plus, une! Aujourd’hui, c’est un lycée du sud de la France qui subit l’opprobre pour contrôler à l’entrée de ses murs et des beaux jours la tenue vestimentaire de ses lycéens et surtout ses lycéennes. Et bien évidemment, l’on voit débarquer la classique cohorte qui vient s’offusquer de ce qu’on brime la liberté des femmes en leur dictant leur tenue, que l’apprentissage devrait passer avant les considérations vestimentaires, et autres appels à renverser le grand méchant patriarcat(tm).

En plus, non seulement l’on contrôle et l’on recale les jupes trop courtes 1 mais aussi les jeans troués 2!

Et c’est là que je commence à tiquer. D’après mon étude sociologique de terrain effectuée sur les quais de la gare ainsi que dans le centre commercial et les rues attenantes de la ville où j’ai l’heur de travailler, la (discutable) mode du jean troué atteint autant la gent masculine que féminine. Aussi supposé-je que le recalage de tenue s’applique autant aux jeunes hommes qu’aux jeunes filles, et que si l’un d’entre eux s’avisait de se pointer en cours en short de plage et claquettes, il se ferait rembarrer par les surveillants avec autant de vigueur que l’une d’entre elles arrivant avec une ceinture large. Dura lex(et peut-être retrograda, mais fallait s’en rendre compte avant d’inscrire sa progéniture dans le bahut), sed lex.

Edit: il semblerait ceci dit que les méthodes employées aient pour le moins manqué de diplomatie et de pédagogie, ce que je ne peux que déplorer 3

Vient de ce fait la question de la tenue. Qu’est-ce qu’une tenue « correcte », et pourquoi est-il important d’adapter sa tenue à son occupation?

A la première interrogation, il est évident que la réponse n’est pas évidente. La tenue correcte pour un enterrement ne sera peut-être pas adaptée à une pool-party entre copains, ni à une visite d’inspection d’une mine de charbon 4. Et même là, il y a une certaine latitude, et des évolutions dans l’espace et le temps. Ainsi la cravate a-t-elle presque disparu des bureaux de nos entreprise (à la notable exception des conseillers bancaires et de quelques consultants âgés ou grands débutants dont c’est le premier jour). Mais il n’empêche que savoir adapter sa tenue à la situation est une compétence de savoir-être qu’il est (à mon humble avis) important d’acquérir le plus tôt possible.

A la seconde, la réponse est double. La tenue influe d’une part sur le regard de l’autre sur nous (ce qui peut sembler un enfonçage de portes ouvertes, étant donné que notre aspect extérieur est la première chose que les gens voient de nous), mais aussi la perception que nous avons de nous-mêmes. Par exemple, avec le télétravail qui commence à s’implanter dans notre beau pays 5, de plus en plus de « bonnes pratiques » et de conseils indiquent… de s’habiller correctement (a contrario du mythe qui voudrait que le télétravailleur puisse bosser en pyjama). Et le fait est que l’on est plus concentré et plus motivé si l’on est « en tenue » pour travailler que si l’on est dans une tenue associée au sommeil ou à la détente.Bref, je ne pense pas que l’on discrimine honteusement en mettant un cadre vestimentaire (à partir du moment où  il s’applique à l’ensemble des personnes de façon équitable), et que chacun devrait s’interroger sur le message qu’il veut passer et l’impact de la tenue qu’il choisit de porter.

Notes:

  1. à l’aide d’un procédé simple mais bien entendu barbare: si c’est au dessus de la main quand elle est tendue le long du corps, c’est trop court – qui a l’avantage, ceci dit, de pouvoir être fait par tout un chacun devant son miroir au moment de s’habiller
  2. je dois devenir vieux, mais la mode d’acheter neuf des habits déjà abimés me laisse pour le moins sceptique
  3. même si dans mon monde parfait, je leur aurais filé une tenue correcte mais pas frocément esthétique (genre un vieux jogging informe) sans aucune considération pour le froissage d’ego que cela pourrait causer
  4. ayons ici une pensée pour nos amis qui voient en ce moment passer les candidats à la présidentielle
  5. il faudra vraiment que je tartine un jour sur le télétravail, que j’ai quand même pas mal pratiqué

1 pensée sur “Tenue correcte exigée?”

  1. Il semblerait surtout que ce « recadrage » ne s’applique qu’aux jeunes filles ; elles sont objet de désir, voyez-vous, alors que les mâles, eux, sont des sujets de plein droit. D’où mon ire.

Les commentaires sont fermés.