Bob et Manu

Les cons, ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnait.

Les Tontons Flingueurs

Robert est un con

Robert est un provocateur, qui sous prétexte de montrer son « indépendance », utilise à ses fins électoralo-publicitaires toute une série d’éléments symboliques pour une partie des Français, en les souillant au passage. Quelques mois après l’inauguration en grandes pompes dans le plat d’un crèche dans les locaux de sa mairie (ce que personne ne lui avait demandé, et pour faire parler de lui en pleine « affaire des crèches »), il a remis le couvert en décidant de rebaptiser la rue du 19 mars 1962 1 en rue Hélie Denoix de Saint-Marc 2.

Bob a beau pousser de hauts cris, en disant qu’il a juste voulu rendre hommage à un héros de la France (ce qui est vrai), l’amalgame est là, et c’est lui qui le pose. C’est lui qui roule le nom d’Hélie de Saint-Marc dans la boue, en le réduisant de facto à l’épisode du putsch d’Alger (sans une seconde s’intéresser à ce qui l’a poussé à prendre cette décision), et à le forcer de façon posthume à entrer dans le camp de ceux qui veulent l’Algérie Française tout en expliquant aux fils d’algériens en France qu’ils n’ont rien à y foutre 3

Bref Robert est un troll de bas étage (et en ce qui me concerne et vu l’instrumentalisation qu’il fait de sujets et de personnes qui me sont chers, un con).

Manuel est un con

Manuel est génial en ce moment. Dès qu’un membre d’un parti qui n’a pas l’heur d’être bien sous tous rapports fait un truc pas bien sous tous rapport, il ne manque pas une occasion de monter au créneau pour expliquer à quel point ce parti est méchant pas gentil, que les gens qui votent pour celui-ci sont au mieux des idiots congénitaux, et au pire de dangereux agents de l’anti-France (#OhWait), et qu’ils devraient tous aller brûler en enfer.

Sauf qu’il oublie deux choses:

  • la première est que des gens comme Robert l’ont parfaitement compris, et s’arrangent donc pour le faire dégoupiller dès que possible (ça n’a pas loupé. Manu est rentré dans le lard du troll de Bob comme le taureau des arènes dans le mouchoir rouge du matador).
  • La seconde est que Manuel semble oublier qu’il est premier ministre, et a à ce titre un rôle qui devrait être celui du rassembleur. Et j’ai quelques doutes sur la capacité de rassemblement d’un anathème systématique (et assez pauvrement argumenté) d’une partie non négligeable de l’électorat français (on rigole on rigole, mais même en prenant en compte l’abstention, on s’est retrouvé avec 1 français sur 10 qui a collé un bulletin des « amis de l’Anti-France » dans l’urne)

Bref Manuel semble faire du calcul électoraliste à la petite semaine, braquant une partie des gens, en énervant franchement d’autres 4, et surtout sans à aucun moment se demander pourquoi on en est là et ce qu’il faudrait faire pour redresser la situation. En un mot ce qu’on demanderait à un gouvernement.

Quand on pense que ce sont ces cons qui nous gouvernent 5, on est en droit d’être franchement inquiet pour l’avenir (et franchement emmerdé la semaine prochaine, quand il s’agira de coller un bulletin dans une enveloppe…)

Notes:

  1. pour les deux du fond qui dormaient en cours d’Histoire, il s’agit de la date de l’indépendance de l’Algérie
  2. Pour ceux qui ont la flemme de lire sa fiche Wikipedia, il s’agit d’un militaire, résistant, déporté, et commandant par intérim du 1° REP au moment du putsch d’Alger
  3. ce qui, de mon point de vue, témoigne d’un léger manque de cohérence
  4. note for self: demander à @samuel_laurent et ses copains datacheckeurs de calculer qui parle le plus du regroupement bleu foncé ces derniers temps…
  5. qu’on ne se méprenne pas, je n’ai pas une opinion vachement plus haute de ceux que je n’ai pas cité ici