Alors comme ça, l’Europe aurait plebiscité un/e femme à barbe au concours de l’Eurovision. Grand bien leur fasse…

Après, que l’on s’en serve pour glorifier la montée des valeurs de « tolérance » de l’Europe me fait doucement rigoler. Dana International, c’était déjà musicalement pas terrible, et c’était il y a 15 ans… Bon, il y a 15 ans, il n’y avait ni yagg, ni la mayonnaise de twitter, mais autant pour l’audace et l’originalité. De mon point de vue, l’élection de Lordi avait plus de gueule niveau provocation (visuelle ET musicale) vis à vis de la production générale du concours.

Mais plus que le résultat d’un télé-crochet à l’échelle continentale, cette info (je devrais dire fait divers) à fait écho à un autre fait divers rapporté par mon beau-père au début du weekend: dans le Nord, un géant (un type trop grand pour être basketteur, quoi) sert d’attraction vivante dans un parc.

Si l’on ajoute les émissions de la TNT (« je vis alors que je n’ai pas de bras », « l’incroyable destin des jumeaux siamois »), ou même les concours de « talents incroyables » (l’homme qui pète du feu, le geyser humain…), j’ai la détestable impression de me retrouver devant les affiches de ces cirques de monstruosités qui, pour moi, appartenaient à un passé révolu…

Catégories : Non classé