Adulte sans enfant

Le sujet d’indignation de la journée sur Twitter, c’est ce tweet:

Ca stupidité est évidente, mais les différentes critiques et parodies du message sur Twitter manquent à mon avis un point essentiel

Continuer la lecture de « Adulte sans enfant »

La tête dans le cul #0 – Préliminaire

C’est un fait communément accepté, parler de sexe n’est pas une chose facile, et c’est une épreuve que les catholiques ratent de façon générale assez lamentablement. Soit d’ailleurs qu’ils n’en parlent pas (ou d’un strict point de vue technico-reproductif), soit qu’ils s’embarquent dans de grandes envolées lyrico-wojtiliennes sur l’union des corps comme prélude de l’union à Dieu et autres variations plus ou moins ratées du Cantique des Cantiques (désolé, j’avais un compte à régler avec certains chants de mariage, c’est chose faite, nous pouvons reprendre une activité normale).

Continuer la lecture de « La tête dans le cul #0 – Préliminaire »

(Very) Short Stories – Session #16

Grand saut dans la numérotation. Et accessoirement directement à la dernière nouvelle entamée (et terminée) 1, parce qu’elle colle un peu à mon actualité bloguesque.

Continuer la lecture de « (Very) Short Stories – Session #16 »

Notes:

  1. il est d’ailleurs vraisemblable qu’il n’y ait jamais de session 3: j’ai complètement oublié ce que je voulais y raconter…

Catholicisme et conséquences ep. 1 – Avoir tort avec Rome

Ce devait être un seul billet, mais je me suis rendu compte que ce serait trop long, trop fouillis, et que vous ne l’auriez pas avant un temps certain vu mon rythme aléatoire d’écriture, alors je l’ai découpé en plusieurs parties. Voici donc le premier volet de Catholicisme et conséquences.

Il y a quelques jours a émergé grâce à ma TL 1 un embryon de débat par billets de blogs interposés sur la question de la soumission au Magistère romain 2.

Continuer la lecture de « Catholicisme et conséquences ep. 1 – Avoir tort avec Rome »

Notes:

  1. oui, il se passe toujours quelque chose sur ma TL Twitter, qui pourrait alimenter quelqu’un de plus prolixe que moi à toute heure du jour ou de la nuit
  2. oui, ça va être un billet catholico-centré. Vous pouvez encore partir si ça ne vous intéresse pas