Le jésuite et le dominicain – Deux blagues rapides pour l’éducation des gens sur Twitter

C’est un jésuite qui croise un dominicain dans une rue de Rome: « Bonjour frère, je cherche à me rendre au Gesù, sur la tombe de notre saint fondateur ».
Le dominicain le regarde, réfléchit longuement, semble commencer une explication, se ravise, et finit par dire: « En fait, je pense que je vais vous accompagner. Vous ne trouverez jamais tout seul, c’est tout droit ».

C’est un jésuite et un dominicain qui discutent dans la queue pour aller visiter Saint-Pierre de Rome:
J: « Ah, mon frère, comme nos ordres sont complémentaires »
D: « ??? »
J: « Oui, ils ont tous les deux été chargés de la lutte contre l’hérésie »
D: « Ah oui, c’est vrai. Vous avez été chargés des protestants, et nous des Cathares. Vous en voyez encore, des cathares? »

10 livres qui comptent

Habituellement, je ne suis pas un grand fan du jeu des dix questions, spécialement quand on me demande d’y répondre. Enfin si, j’aime bien ce jeu des dix questions, mais je déteste qu’on me force la main, et je ne vois pas trop l’intérêt de partager 10 réponses qui ne concernent que moi.

Sauf que là, ce n’est pas vraiment dix questions, et qu’on ne m’a pas demandé spécifiquement d’y répondre (et que ça ne parle pas vraiment directement de moi…): il s’agit de lister 10 livres qui nous ont marqués d’une façon ou d’une autre…

Attention, c’est parti:

Continuer la lecture de « 10 livres qui comptent »

Crèche

Cela a toujours été la chasse gardée de mes parents. C’était aussi l’occasion de la balade dominicale à laquelle nous renâclions le moins, malgré l’humidité et le froid qui commencent à gagner les combes des contreforts de la chaine des Puys à partir du début du mois d’octobre (oui, contrairement à Vialatte, j’admets qu’il existe une courte période transitoire en Auvergne entre l’hiver et le 15 août). Il fallait en effet aller chercher la précieuse mousse, qui allait servir de base pour le décor.

Continuer la lecture de « Crèche »